Lancement des travaux d’aménagement de la sortie ouest de la Voie Mathis

Aux côtés des élus de la majorité Nice Ensemble, le Maire de Nice Christian Estrosi a présenté Lundi 15 Juillet le grand chantier qui transformera totalement le secteur de la Gare Saint-Augustin avec les aménagements de la sortie ouest de la Voie Mathis.

Après la réalisation du tramway, il s’agit sans doute d’un des projets les plus attendus par les Niçois qui fluidifiera leurs déplacements dans et vers l’extérieur de Nice, et d’une immense avancée dans le projet de pôle multimodal à l’Ouest de la Ville de Nice.

Le projet retenu est moins coûteux que celui du tunnel de La Victorine envisagé initialement.

Ce projet primordial pour Nice porte plusieurs atouts :

Amélioration des conditions de circulation, trafic plus fluide sur la voie Mathis avec 13 000 véhicules/jour en moins sur route

Éviter les croisements avec la ligne 2 du tramway

Baisse considérable de l’empreinte écologique

Le projet s’étale sur 1,2 km et sera mené en 2 phases. La première consistera à réaliser une dérivation des 2 voies de la chaussée Nord de la voie. Les 2 voies déviées resteront en surface le long des voies ferrées puis passeront en souterrain.

Voie Mathis

Lancement des travaux d’aménagement de la sortie ouest de la voie Mathis. À terme, elle reliera l’entrée de l’A8 par un souterrain permettant de désengorger la circulation dans ce secteur souvent saturé. Ce matin, avec mes adjoints Philippe Pradal et Pierre-Paul Leonelli, nous nous sommes rendus sur ce futur aménagement en tramway, démonstration que ces deux équipements sont essentiels pour la mobilité des habitants et visiteurs. Il participera, lui aussi, de façon considérable à désengorger Nice d’Est en Ouest. Le projet retenu est moins coûteux que celui du tunnel de La Victorine envisagé initialement. Il est, après la ligne 2 du tramway l’aménagement le plus attendu par les Niçois ! Amélioration des conditions de circulation, trafic plus fluide sur la voie Mathis avec 13 000 véhicules/jour en moins sur route, éviter les croisements avec la ligne 2 du tramway, baisse considérable de l’empreinte écologique... autant d’atouts pour ce projet primordial pour Nice. Le projet s’étale sur 1,2 km et sera mené en 2 phases. La première consistera à réaliser une dérivation des 2 voies de la chaussée Nord de la voie. Les 2 voies déviées resteront en surface le long des voies ferrées puis passeront en souterrain. Un accord a été trouvé avec la SNCF sur le montant de l’acquisition du foncier à 500 000 €. Il sera confirmé par une promesse de vente ou un acte de vente, avec prise de possession anticipée. Une délibération sera présentée au bureau métropolitain de rentrée. La phase 2 consistera à prolonger l’ouvrage en tranchée ouverte et couverte avec une sortie permettant de rejoindre le boulevard du Mercantour et une sortie conduisant directement sur la bretelle d’entrée de l’autoroute A8. Des discussions sont en cours avec ESCOTA et l’Etat pour intégrer la phase 2 de l’ouvrage à la concession. Dans cette hypothèse, ESCOTA pourrait la financer à 100% par adossement. Une étude d’opportunité lancée par la Métropole Nice Côte d'Azur et ESCOTA devrait être livrée au second semestre.

Publiée par Christian Estrosi sur Lundi 15 juillet 2019
risus nunc ante. odio sem, diam Curabitur sit id,
Share This

Partager

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !